Comment conjuguer les verbes espagnols à tous les temps ?

espagnol

Après l’anglais, le chinois et le hindi, l’espagnol est la 4e langue la plus parlée au monde. Cela parait incroyable, mais environ 460 millions de personnes l’utilisent en tant que langue maternelle, et 71 millions de personnes, en tant que langue secondaire. Apprendre l’espagnol serait donc un grand atout, que ce soit au niveau professionnel ou relationnel. Et pour y arriver, il faut commencer par la maîtrise de sa grammaire, notamment de la conjugaison des verbes. Ainsi, comment conjuguer les verbes espagnols à tous les temps ?

Présentation des verbes en espagnol

La première étape pour apprendre les verbes en espagnol, est de connaître leur mode de conjugaison. Alors, comment se présentent-ils ?

Tout comme en français, les verbes espagnols se divisent en 3 groupes. Il y a les verbes du 1er groupe dont l’infinitif se termine par « -ar ». On distingue aussi les verbes du 2e groupe qui se termine par « -er ». Enfin, un verbe est classé dans le 3e groupe si son infinitif se termine par « -ir ». En général, le mode de conjugaison du verbe dépendra de son appartenance à un groupe. Néanmoins, il existe certaines exceptions comme les verbes « ser » ou « estar » qui se conjuguent autrement.

Concernant les temps utilisés, l’espagnol a également une forte similitude avec le français. En effet, il utilise principalement quatre temps de verbes, dont le présent indicatif (le plus courant), le futur simple, l’imparfait et le passé simple (équivalent au passé composé en français).

Mis à part l’indicatif, les Espagnols se servent aussi du mode « subjonctif », notamment pour exprimer le souhait, le doute, les conditions, les hypothèses, etc.

Enfin, l’espagnol comporte aussi des verbes irréguliers, comme l’anglais. Ces derniers ont leur propre forme de conjugaison. Il convient donc de les apprendre par cœur pour les maîtriser. Pour connaître davantage sur ce sujet, vous pouvez consulter le site el conjugador. Pour y accéder, cliquez ici: https://www.ipup.fr/

Conjugaison des verbes espagnols au temps présent de l’indicatif

Pour conjuguer un verbe au présent de l’indicatif, il suffit de remplacer les terminaisons « -ar, -er et -ir » par d’autres terminaisons spécifiques. Pour voir plus de détails à ce sujet, vous pouvez consulter le site el conjugador.

Il existe, cependant, quelques précisions à ne pas négliger. Certains verbes prennent par exemple un « g » devant la terminaison, lorsqu’ils sont conjugués à la 1re personne du singulier. Tels sont les cas des verbes « asir » (saisir) dont la 1re personne devient « asgo » ; ou « decir » (dire), qui se transforme en « digo » à la première personne. Les lettres de certains verbes doivent être aussi changées pour faciliter la prononciation. À titre d’exemple, on a « mecer » qui devient « mezo » ou « distinguir » qui change en « distingo ».

Conjugaison des verbes espagnols au temps futur simple

Tout comme en français ou en anglais, le futur simple est utilisé pour exprimer une action dans le futur, dont la réalisation est quasi-certaine.

La conjugaison des verbes au temps futur, est assez facile en espagnol. Toutefois, il faut distinguer le « futur régulier » du « futur irrégulier ». Comme son nom l’indique, le futur régulier s’adresse aux verbes réguliers, qui suivent les règles grammaticales normales. Pour les conjuguer, il suffit d’ajouter les terminaisons suivantes après l’infinitif : « -é, -ás, á, emos, éis, án ».

Quant au futur irrégulier, il concerne les verbes irréguliers dont le nombre est de 12. (pour connaitre tous ces verbes, rendez-vous sur le site de el conjugador). Ces derniers se conjuguent de la même façon que les verbes réguliers. La différence s’opère au niveau du radical, qui change de forme. Comme le verbe DECIR donc le radical est DEC, va se transformer en DIR. La conjugaison deviendra donc « yo diré, tú dirás, etc.)

Conjugaison des verbes espagnols au passé simple et l’imparfait

L’imparfait et le passé simple sont tout les deux utilisés pour parler d’un événement passé. Cependant, l’imparfait est surtout employé pour exprimer une action répétitive dans le passé, alors que le passé simple ne s’est déroulé qu’occasionnellement. Éventuellement, on utilise aussi le passé composé pour exprimer une situation du passé qui continue toujours jusqu’à présent.

La conjugaison d’un verbe espagnol à l’imparfait dépendra du groupe où il se trouve :

– Pour les verbes du 1er groupe, il faut ajouter « –aba, –abas, –aba, –ábamos, –abais, –aban » après les radicaux.
– Pour les verbes du 2e et 3e groupe, il faut ajouter « –ía, –ías, –ía, –íamos, –íais, –ían » après les radicaux.

Il en est de même pour le passé simple :

– Pour les verbes du 1er groupe, il faut ajouter « -é, -aste, – ó, -amos, -asteis, -aron. »
– Pour les verbes du 2e et 3e groupe, il faut ajouter « – i, -iste, – io, -imos, -isteis, -ieron. »

Comment traduire un document avec les traducteurs en ligne ?
Comment trouver un bon traducteur ?