Comment domicilier votre entreprise ?

Les entreprises doivent avoir un siège social ou une adresse administrative afin de s’immatriculer au Registre du Commerce. Cela leur permet d’obtenir leur extrait Kbis fourni par le Greffe du Tribunal de Commerce. Un créateur peut choisir parmi quatre possibilités pour domicilier sa société.

Domiciliation au sein d’un local mutualisé ou dans une société de domiciliation

Il est possible de choisir les espaces de travail mutualisés pour la domiciliation de votre société. La plupart des entrepreneurs ont tendance à opter pour l’espace de coworking, l’incubateur, la pépinière de sociétés ou l’hôtel de sociétés. Cependant, ces espaces partagés ne peuvent s’utiliser que pour un espace de temps flexible et temporaire. Un créateur peut aussi faire appel à une société de domiciliation. Celle-ci peut faire fonction d’une assistante administrative. Cela s’avère être une solution accessible et très pratique pour héberger l’adresse administrative et gérer le courrier de l’entreprise. Pour ce qui est du tarif d’une société de domiciliation, celui-ci peut varier selon la qualité des services offerts. Pourtant, un contrat doit être signé pour bénéficier de cette solution. La durée fixée par celui-ci est de plus de trois mois. La société de domiciliation est immatriculée au registre national du commerce et elle est agréée par le préfet du département. Ainsi, vous pouvez choisir de domicilier votre société au sein d’une société de domiciliation ou dans un local partagé.

La domiciliation dans un local propre à la société ou au domicile personnel du dirigeant

Certains entrepreneurs choisissent de domicilier sa société dans un local spécifique. Cette pratique est très courante pour les grandes entreprises. Un entrepreneur bénéficie de certains avantages s’il fixe l’adresse administrative de sa société dans un local destiné à l’exploitation des activités professionnelles. Généralement, il n’y a pas de disposition contractuelle ou légale comme un règlement d’urbanisme, de copropriété ou un bail qui s’oppose à cela. Parfois, il est nécessaire d’opter pour cette option pour les activités professionnelles telles que les professions médicales, les transporteurs, les métiers de bouche, les garagistes et le commerce de proximité. Mais, un créateur peut choisir de fixer le siège social à son domicile personnel pour ce qui est de la constitution d’une entreprise individuelle. Pourtant, la durée de cette domiciliation ne peut pas dépasser cinq ans. Outre, cela permet aux entrepreneurs d’exercer leur activité professionnelle à leur domicile.

Pourquoi domicilier une entreprise ?

La domiciliation de votre adresse professionnelle est obligatoire pour l’immatriculation de votre entreprise. Celle-ci peut correspondre à l’adresse juridique, fiscale et administrative de la société, laquelle doit figurer sur tous les papiers professionnels. La domiciliation sert à fixer le siège social et à identifier la société à domicilier. Un créateur doit procéder à celle-ci lorsqu’il constitue sa société ou son entreprise individuelle. Il est tenu de faire connaître cette adresse administrative au centre des formalités des entreprises au moment de la création. Ainsi, il est impossible de créer une entreprise et d’exercer une activité professionnelle sans avoir à faire cette domiciliation. Toutes les sociétés sont obligées de fixer un siège social. Les entrepreneurs peuvent faire le choix parmi ces possibilités pour bénéficier de cette adresse professionnelle.

Qu’est-ce que le business coaching ?